Felix Bressieux, sans titre, 2013 - monochromes bleus, vidéo d'exécution.  

Felix Bressieux, sans titre, 2013 - monochromes bleus, vidéo d'exécution.  

Felix Bressieux, sans titre, 2013 - monochromes bleus, vidéo d'exécution.  

Felix Bressieux, sans titre, 2013 - peintures programmées.  

Felix Bressieux, sans titre, 2013 - peintures programmées.  

Felix Bressieux, sans titre, 2013 - peintures programmées.  

Felix Bressieux

Mon travail s’oriente autour de la couleur, matérielle et immatérielle. La peinture a donc une place centrale dans ma pratique. Elle est aussi une performance, ce qui me permet d’englober l’atelier, le peintre, et le spectateur. Le but étant de communiquer des émotions, d’articuler un langage (visuel, sonore, vivant...) afin d’approcher une idée du Sublime. La poétique telle que je la conçois dans la peinture sors du tableau. Elle est toujours dans l’espace. Devant une toile classique (sur châssis, sans autres éléments comme le cadre) la poétique naît de l’interaction oeuvre / spectatateur. Ce dernier montre bien l’aspect tridimensionnel en se déplaçant dans la pièce où se trouve le tableau, il a son propre point de vue, son propre regard. Mes travaux sont proches des travaux minimalistes mais sont toujours enraillés par les émotions, les confusions, les erreurs de l’artiste, alors on peut dire : “nous sommes des êtres sensibles dans ce monde”.

http://felixbressieux.blogspot.fr/