Courtoisie II

Mercredi 27 juin 2012 de 19h30 à 22h,
Vernissage à l’Hôtel de Boysson-Cheverry – Ostal d’Occitània,
11 rue Malcousinat.
accompagné de la performance culinaire du Boudoir de Claire et Oriane.


Le Vitacroq’, Claire Soulhac et Oriane Deshoulières, concours Curro Claret, La Mascotte de La cuisine, Nègrepelisse.

Claire Soulhac et Oriane Deshoulières sont deux étudiantes de l’IUP arts appliqués couleur / image / design du centre universitaire de Montauban. Lauréates du concours « La Mascotte », réalisé en 2012 par le centre d’art et de design La Cuisine de Nègrepelisse, elles inventent pour l’occasion le Vitacroq’. Un hamburger, composé de fruits de saison, conçu en réaction au phénomène de « malbouffe ».
Ces deux jeunes designers plasticiennes, vous proposent pour cet événement une expérience gustative autour de l’association contenant / contenu. Ainsi, vous retrouverez lors de ce vernissage, un travail sur l’origami comme contenu alimentaire.
À la suite de cette dégustation, une visite parcours des oeuvres et des cours sera proposée à 20h, au départ de l’Ostal d’occitània.




Jeudi 28 juin 2012 à 20h30,
Concert de Nils Frahm,
en collaboration avec les Siestes Electroniques
à l'Hôtel de l'Archevêche, 24 rue perchepinte.
10 euros, billetterie sur place et points de vente habituels.

www.les-siestes-electroniques.com/Nils-Frahm

Les Siestes Électroniques est un festival toulousain dédié aux cultures émergentes. La programmation artistique, historiquement dédiée aux musiques électroniques, y est désormais beaucoup plus riche, parfois même exubérante, toujours pétillante et ose sans complexe le grand écart des genres, des périodes et des familles musicales. Les Siestes Électroniques essaient ainsi, année après année, de susciter la curiosité de leurs spectateurs et de continuer à représenter un évènement à part, festif, agréable, simple et ouvert autant qu’intransigeant.
Avec Nils Frahm, ce sont des tonalités entre classique et pop, jouées au piano, qui envahiront la cour de l’Hôtel de l’Archevêché.




Vendredi 29 juin 2012 de 21h à 22h30,
Conférence d'histoire de l'art avec Chrystelle Desbordes
à l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània,
11 rue Malcousinat.


Conférence Formes et récits autorisés de la performance de Chrystelle Desbordes, exposition On n’enchaîne pas les volcans (PDF), 2010

« Les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain : jalons pour une histoire – débat, enjeux »
À l’occasion de l’exposition Courtoisie, Chrystelle Desbordes, historienne et critique d’art, propose une conférence en deux temps portant sur les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain.
Dans un premier temps, elle reviendra sur quelques propositions curatoriales d’art contemporain qui se sont déroulées, depuis une quarantaine d’années, dans des lieux « hors champ » ou « non classiques » (musées, centres d’art). Partant du constat que « l’espace d’exposition a aujourd’hui tendance à s’hybrider » (Bo-Kyoung Lee), elle ouvrira, dans un second temps, un débat avec les artistes invités par PDF, afin d’interroger avec eux les enjeux de ces nouvelles pratiques de l’exposition.




Jeudi 5 juillet de 17h à 19h,
Cour(t)-circuit en compagnie de Yohann Gozard
au départ de l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània, 11 rue Malcousinat.
5 euros.

www.yohanngozard.blogspot.fr


Cour(t)s-circuit, Visite insolite avec le photographe Yohann Gozard, festival Courtoisie (PDF), 2011.
© Olga Ponchet

Yohann Gozard, photographe plasticien vous invite à partager son engouement pour l’histoire toulousaine, entre art, histoire populaire et architecture par l’entremise d’une déambulation décalée, conviviale et participative, à la rencontre d’étonnantes histoires abritées dans le secret des cours...




Jeudi 5 juillet de 20h30 à 22h,
Concert d'Estupida Erika,
en collaboration avec le festival Sèm e Serem
à l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània,
11 rue Malcousinat.
"participation libre mais necessaire"

www.semeserem.com


Estúpida Erikah ©Mirella Miras

Sèm e Serem est depuis 2010, une association active dans le domaine musical. L’association aspire d’une part à l’expansion d’espaces vivants d’expositions, mais aussi à l’affirmation de la musique et de la culture contemporaine (occitane-catalane) aux inspirations traditionnelles.
Estúpida Erikah est un quintet créé en 2009 avec Jordi Masana (basse, guitare et chant), Enric Ponsa (batterie et percussions), Magali Licari (percussion, mélodica et chant) Carlos Sanchez (guitare) et Lluís Bòria (chanteur, compositeur, et chef de file du groupe).
La base musicale est folk-rock et pop contemporaine, qui converge avec la musique indépendante des 20 dernières années.
Avec leur premièr album Decorant interiors, decorant exteriors (Temps Record) ils ont été reconnus comme un des groupes révélation de l’année 2010.




3 & 6 juillet à 14h30,
Visite gratuite avec le discours éclairé d’un guide de l’office de tourisme.
Square du Général de Gaulle — Donjon du Capitole

Le festival Courtoisie vu par l’Office de Tourisme de Toulouse. Quand les cours intérieures des hôtels particuliers toulousains accueillent l’art contemporain…Une visite où le patrimoine et la création se tutoient.




Vendredi 6 juillet de 17h30 à 19h,
Visite parcours avec Christophe Balagna,
à l'Hôtel de Roquette, 4 rue Joutx-Aigues.


Nice, cloître factice de Roseland, remployant des colonnes de l’ancienne église de la Daurade à Toulouse et des colonnes du cloître de Bonnefont.

Parcours dans les cours et les ostals de Toulouse.
L’histoire prestigieuse de Toulouse nous invite, depuis deux mille ans, à apprécier sans mesure ses oeuvres d’art les plus remarquables. Depuis la « Palladia Tolosa » de l’époque impériale, en passant par l’apogée des époques romane et gothique, l’architecture et la sculpture nous content un fantastique voyage au coeur de l’évolution des formes et des idées. Durant cette conférence, nous reviendrons sur quelques-uns de ces ostals les plus monumentaux, symboles d’un art parvenu à son plus haut degré.
Au départ du 4, rue Joutx-Aigues, Christophe Balagna poursuivra la conférence dans le vieux Toulouse au travers d’un parcours dans la rue de la Dalbade, avec l’Hôtel Molinier, la rue de la Bourse, avec l’Hôtel de Pierre Delfau, la rue des Changes, avec l’Hôtel de Brucelles, et bien d’autres encore.

Courtoisie II

Mercredi 27 juin 2012 de 19h30 à 22h,
Vernissage à l’Hôtel de Boysson-Cheverry – Ostal d’Occitània,
11 rue Malcousinat.
accompagné de la performance culinaire du Boudoir de Claire et Oriane.


Le Vitacroq’, Claire Soulhac et Oriane Deshoulières, concours Curro Claret, La Mascotte de La cuisine, Nègrepelisse.

Claire Soulhac et Oriane Deshoulières sont deux étudiantes de l’IUP arts appliqués couleur / image / design du centre universitaire de Montauban. Lauréates du concours « La Mascotte », réalisé en 2012 par le centre d’art et de design La Cuisine de Nègrepelisse, elles inventent pour l’occasion le Vitacroq’. Un hamburger, composé de fruits de saison, conçu en réaction au phénomène de « malbouffe ».
Ces deux jeunes designers plasticiennes, vous proposent pour cet événement une expérience gustative autour de l’association contenant / contenu. Ainsi, vous retrouverez lors de ce vernissage, un travail sur l’origami comme contenu alimentaire.
À la suite de cette dégustation, une visite parcours des oeuvres et des cours sera proposée à 20h, au départ de l’Ostal d’occitània.




Jeudi 28 juin 2012 à 20h30,
Concert de Nils Frahm,
en collaboration avec les Siestes Electroniques
à l'Hôtel de l'Archevêche, 24 rue perchepinte.
10 euros, billetterie sur place et points de vente habituels.

www.les-siestes-electroniques.com/Nils-Frahm

Les Siestes Électroniques est un festival toulousain dédié aux cultures émergentes. La programmation artistique, historiquement dédiée aux musiques électroniques, y est désormais beaucoup plus riche, parfois même exubérante, toujours pétillante et ose sans complexe le grand écart des genres, des périodes et des familles musicales. Les Siestes Électroniques essaient ainsi, année après année, de susciter la curiosité de leurs spectateurs et de continuer à représenter un évènement à part, festif, agréable, simple et ouvert autant qu’intransigeant.
Avec Nils Frahm, ce sont des tonalités entre classique et pop, jouées au piano, qui envahiront la cour de l’Hôtel de l’Archevêché.




Vendredi 29 juin 2012 de 21h à 22h30,
Conférence d'histoire de l'art avec Chrystelle Desbordes
à l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània,
11 rue Malcousinat.


Conférence Formes et récits autorisés de la performance de Chrystelle Desbordes, exposition On n’enchaîne pas les volcans (PDF), 2010

« Les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain : jalons pour une histoire – débat, enjeux »
À l’occasion de l’exposition Courtoisie, Chrystelle Desbordes, historienne et critique d’art, propose une conférence en deux temps portant sur les lieux atypiques de l’exposition d’art contemporain.
Dans un premier temps, elle reviendra sur quelques propositions curatoriales d’art contemporain qui se sont déroulées, depuis une quarantaine d’années, dans des lieux « hors champ » ou « non classiques » (musées, centres d’art). Partant du constat que « l’espace d’exposition a aujourd’hui tendance à s’hybrider » (Bo-Kyoung Lee), elle ouvrira, dans un second temps, un débat avec les artistes invités par PDF, afin d’interroger avec eux les enjeux de ces nouvelles pratiques de l’exposition.




Jeudi 5 juillet de 17h à 19h,
Cour(t)-circuit en compagnie de Yohann Gozard
au départ de l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània, 11 rue Malcousinat.
5 euros.

www.yohanngozard.blogspot.fr


Cour(t)s-circuit, Visite insolite avec le photographe Yohann Gozard, festival Courtoisie (PDF), 2011.
© Olga Ponchet

Yohann Gozard, photographe plasticien vous invite à partager son engouement pour l’histoire toulousaine, entre art, histoire populaire et architecture par l’entremise d’une déambulation décalée, conviviale et participative, à la rencontre d’étonnantes histoires abritées dans le secret des cours...




Jeudi 5 juillet de 20h30 à 22h,
Concert d'Estupida Erika,
en collaboration avec le festival Sèm e Serem
à l'Hôtel Boysson-Cheverry - Ostal d'Occitània,
11 rue Malcousinat.
"participation libre mais necessaire"

www.semeserem.com


Estúpida Erikah ©Mirella Miras

Sèm e Serem est depuis 2010, une association active dans le domaine musical. L’association aspire d’une part à l’expansion d’espaces vivants d’expositions, mais aussi à l’affirmation de la musique et de la culture contemporaine (occitane-catalane) aux inspirations traditionnelles.
Estúpida Erikah est un quintet créé en 2009 avec Jordi Masana (basse, guitare et chant), Enric Ponsa (batterie et percussions), Magali Licari (percussion, mélodica et chant) Carlos Sanchez (guitare) et Lluís Bòria (chanteur, compositeur, et chef de file du groupe).
La base musicale est folk-rock et pop contemporaine, qui converge avec la musique indépendante des 20 dernières années.
Avec leur premièr album Decorant interiors, decorant exteriors (Temps Record) ils ont été reconnus comme un des groupes révélation de l’année 2010.




3 & 6 juillet à 14h30,
Visite gratuite avec le discours éclairé d’un guide de l’office de tourisme.
Square du Général de Gaulle — Donjon du Capitole

Le festival Courtoisie vu par l’Office de Tourisme de Toulouse. Quand les cours intérieures des hôtels particuliers toulousains accueillent l’art contemporain…Une visite où le patrimoine et la création se tutoient.




Vendredi 6 juillet de 17h30 à 19h,
Visite parcours avec Christophe Balagna,
à l'Hôtel de Roquette, 4 rue Joutx-Aigues.


Nice, cloître factice de Roseland, remployant des colonnes de l’ancienne église de la Daurade à Toulouse et des colonnes du cloître de Bonnefont.

Parcours dans les cours et les ostals de Toulouse.
L’histoire prestigieuse de Toulouse nous invite, depuis deux mille ans, à apprécier sans mesure ses oeuvres d’art les plus remarquables. Depuis la « Palladia Tolosa » de l’époque impériale, en passant par l’apogée des époques romane et gothique, l’architecture et la sculpture nous content un fantastique voyage au coeur de l’évolution des formes et des idées. Durant cette conférence, nous reviendrons sur quelques-uns de ces ostals les plus monumentaux, symboles d’un art parvenu à son plus haut degré.
Au départ du 4, rue Joutx-Aigues, Christophe Balagna poursuivra la conférence dans le vieux Toulouse au travers d’un parcours dans la rue de la Dalbade, avec l’Hôtel Molinier, la rue de la Bourse, avec l’Hôtel de Pierre Delfau, la rue des Changes, avec l’Hôtel de Brucelles, et bien d’autres encore.